LA PÉDAGOGIE ACTIVE, C’EST QUOI ?

LA PÉDAGOGIE ACTIVE, C’EST QUOI ?

Acteur de son projet :

la pédagogie active permet d’être acteur de ses découvertes, car c’est en faisant que l’on apprend. C’est ce uque l’on appelle aussi l’apprentissage expérimentiez. Cette pédagogie est l’inverse de l’apprentissage scolaire qui part de la théorie pour aller vers la pratique.

Collaboration dans le groupe :

en pédagogie active, les participants ou apprenants étant participatifs, ils se mettent en situation de recherche ou d’investigations. Le formateur amène des messages, des contenus et les met en situation de développement de projet. Lorsque les participants sont impliqués dans un projet, voire en collaboration dans un groupe, ou bien se confrontent à une problématique, ils sont plus à même de s’approprier des connaissances, des savoirs faire techniques et à développer des savoir-être.

Méthodes et outils pédagogiques :

le projet étant au coeur de ce type de pédagogie, l’apprenant doit surmonter ses difficultés et les résoudre par lui-même. Il doit aussi élaborer des plans pour mettre en oeuvre ses recherches et assimiler ses apprentissages. Il est ainsi autonome des ses explorations. La pédagogie active c’est tout l’art de l’animateur, du formateur, de laisser faire ses participants et qu’ils s’expriment de manières différentes. J’utilise diverses méthodes pour que chacun puisse trouver son compte tout au long des activités. En tant que formatrice, je vais tour à tour mettre en action des séquences ludiques, artistiques, cognitives et techniques adaptés. grâce à des outils que je développe et créer parfois, les participants à mes formations se trouvent en situation actives. Les séquences sont variées afin de permettre aux participants d’être tantôt dans l’observation ou l’écoute, tantôt dans le ressenti ou le faire. L’apprentissage se construit au fil des activités. Comme chacun s’approprie les contenus plus facilement, il estplus aisé pour cahque apprenant de renouveler ces propres expériences dans d’autres situation.

La voie normale de l’acquisition n’est nullement l’observation, l’explication et la démonstration, processus essentiel de l’École, mais le tâtonnement expérimental, démarche naturelle et universelle. Les acquisitions ne se font pas comme l’on croit parfois, par l’étude des règles et des lois, mais par l’expérience. Étudier d’abord ces règles et ces lois, en français, en art, en mathématiques, en sciences, c’est placer la charrue devant les bœufs.

Célestin FRENET – Pédagogue du début du 20ème siècle.